::  :: Présentations Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Samekh - far above

avatar
Messages : 2
Date d'inscription : 21/05/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 22 Mai - 0:42

Présentation générale



Nom : Seth'aral
Prénom(s) :  Samekh
Surnom(s) :  il en a entendu de nombreux au cours de son existence, Bâtard ou Pouilleux en tête, mais ceux qui s'aviseraient aujourd'hui de proférer pareils sobriquets risqueraient bien de s'étouffer en les prononçant. Mieux vaut donc se contenter de Darth Styx.
Age : 38 ans
Race :  Sith de sang pur, du moins est-ce le gène qui domine dans sa bâtardise.
Monde d'origine : Ziost

Côté de la Force : Obscur
Faction : Empire Sith
Rang désiré : Rang IV, Seigneur Sith


Caractéristiques & Pouvoirs



VIG 30

HAB 55

INT 70

VOL 55

PRE 35


Pouvoirs de Rang I :
- Concentration niveau I
- Persuasion de Force
- Maitrise télékinétique
- Renforcement des capacités
- Traduction
- Communication télépathique niveau I

Pouvoirs de Rang II :
- Concentration niveau II
- Etranglement de Force
- Se nourrir du Côté obscur
- Coup chargé
-  Illusion de Force
- Voile de Force

Pouvoirs de Rang III :
- Concentration niveau III
- Contrôle de l'esprit
- Drain de savoir
- Drain de Force

Pouvoirs de Rang IV :
- Alchimie Sith
- Pyrokinésie

Points forts et faibles


+ La Force comme passion, le Côté obscur comme drogue. A bien des égards, Samekh s’est distingué par sa maitrise de la Force et sa grande affinité avec celle-ci, qui loin d’être innées, ont été le fruit d’un travail acharné. Que lui restait-il d’autre, alors, que de s’illustrer dans les sombres arcanes des Sith ? Que n’avait-il d’autre choix, d’autre destin que, poussé par ses émotions si longtemps refoulées, de basculer la tête la première vers les flots tumultueux du Côté obscur ? Aux premières heures de l’apprentissage, le jeune bâtard n’était qu’une boule de colère qui en réalité cachait une peur viscérale qui le dévorait depuis toujours. Comme beaucoup, il s’est laissé emporter par l’illusion qu’offrait l’obscurité, ivre de la puissance incontrôlée que cela lui apportait, du sentiment jouissif de domination que cela lui prodiguait. Mais peu à peu, il se rendit compte de sa méprise, comprit qu’il n’était là que l’esclave de Côté obscur et d’un maitre bien heureux d’utiliser ses talents, et que cela était synonyme de faiblesse, que cela le condamnerait à une mort certaine. Alors il s’est laissé porter par ses passions, ses haines viscérales, ses désirs variés, pour les appréhender, les rencontrer, les comprendre, et ainsi non pas les dominer mais les apprivoiser, non pas les faire taire mais les accepter et les intégrer, non pas les utiliser comme un feu artificiel qui se tarirait mais en faire les flammes de sa volonté. Samekh n’est pas plus puissant qu’un autre parce que sa haine ou sa colère sont plus grandes, ou parce qu’il aurait une meilleure constitution, ou parce qu’il serait plus sensible à la Force de naissance, mais parce qu’il a décidé de ne plus être l’instrument du Côté obscur ; au contraire, il y a cet équilibre fragile entre l’acceptation et la domination, quelque chose qui lui donne parfois cette sensation grisante de transcender ce dernier.  Ses années à étudier la Force et particulièrement les sombres arcanes de l’alchimie et des ancestrales traditions de la magie Sith lui ont donné cette certitude que la Force est en toute chose, sans se limiter à deux côtés opposés, et sont peut-être l’aboutissement vers une certaine sagesse qu’il garde pour lui seul. Une sagesse certes macabre et retorse impliquant de semer nombre de cadavres sur sa route, mais qui parvient à la conclusion évidente que le savoir est la clé de nos victoires. Il le sait à tel point que c’en est devenu une obsession, et que les lieux de puissance où le Côté obscur se déchaine à rendre fou les âmes même les plus courageuses sont un réconfort bienvenu pour le Sith, une cure de jouvence dont il ne saurait se passer.

+ Une détermination sans faille. Dans un monde dominé par les plus forts, où c’est la loi de la jungle qui dicte ses conditions pour asservir les faibles, il n’y a pas d’autre choix que d’avoir de l’ambition et de viser haut pour s’élever, pour briser ses chaines. Si la Force l’a sauvé d’une condamnation certaine, elle a aussi plongé Samekh vers d’autres dangers et c’est cette farouche volonté de survivre, de vivre même, qui l’a empêché de trépasser, d’échouer là où les autres sont tombés. Mais l’envie irrépressible seule de survivre, de respirer encore quelques jours de plus, ne suffit pas si ce sursis accordé n’est guidé par aucun but. Le Sith a un talent certain pour définir ses objectifs et s’y accrocher vaille que vaille, doit-il endurer mille souffrances sur son chemin. Sa constitution physique n’est peut-être pas des plus impressionnantes, sa force est loin de celle des guerriers les plus redoutés des Sith, mais il a appris à endurer, à avoir le mental qui saurait tenir là où le corps devrait s’effondrer, se forgeant une psyché capable d’encaisser, d’accepter les coups sans faillir pour obtenir ce qu’il veut au bout du compte. La vengeance était un palier nécessaire, le pouvoir n’est pas une fin en soi mais un moyen pour lui de parvenir à celles-ci, quelles qu’elles soient. La renommée, la richesse, le pouvoir ? Nul ne sait véritablement ce qui se trame vraiment derrière ses prunelles enflammées ; quoiqu’il en soit, ce cran et cette volonté d’airain lui ont ouvert de nombreuses portes, à des prix certes élevés mais qu’il revivrait à nouveau sans hésiter.

+ Le jeu des apparences. Mentir comme on respire, tel est le fardeau du Sith qui veut s’élever et se libérer des chaines de bienséance qui l’emprisonnent. Dessiner des sourires mielleux quand on rêve d’arracher la tête de son interlocuteur, rester de marbre face aux provocations quand on souhaite hurler et frapper pour les faire taire, se pourlécher les lèvres de plaisanteries et de mots joliment trouvés alors que l’ennui est d’un mortel. Etre ce que l’on n’est pas, dévoiler le contraire de ce que l’on pense et les faire paraître comme la vérité, un exercice des plus ardus mais une armure aussi invisible qu’efficace. Alors qu’il se glisse dans les ombres dans un silence de mort, Samekh paraît aussi effacé qu’inoffensif, perdu semble-t-il dans ses pensées, loin de s’intéresser des affaires du monde. Mais il est un caméléon, habitué depuis toujours à être sous-estimé et loin d’en prendre honte aujourd’hui, il préfère largement en tirer parti malgré son orgueil lésé aussi défiguré que son visage. S’il ressent très bien ses émotions, il ne se laisse pas pour autant enivrer par elles et les masque aisément derrière son expression impassible, qui à sa guise se meut tour à tour en un visage attentif, compréhensif, sardonique, méprisant ou moqueur. Et c’est ainsi qu’il se prend à jouer dans cet imperturbable jeu de pouvoirs qui anime l’empire Sith, sans avoir l’air d’y prendre part. Après tout, il est si discret, le seigneur Styx, si détaché des intrigues qui pourraient se dérouler, si plongé dans ses études sur la Force.

+ S’adapter pour survivre. Telle est l’impitoyable loi de la nature, une nécessité pour perdurer, pour exister. On peut être fort comme un roc, aussi tenace qu’une montagne, néanmoins face à la tempête il faut parfois savoir ployer le genou, même si cela blesse l’orgueil. Prendre son mal en patience, battre en retraite quand c’est nécessaire, voilà autant d’insatisfactions que de semi-défaites auxquelles le Sith a dû goûter. Il n’y a rien de plus douloureux qu’un orgueil abîmé, mais il n’y a rien de pire non plus que de mourir pour de bêtes raisons d’égo. Samekh en est conscient, et fort heureusement, la vengeance est un plat qui se mange froid et qu’il savoure même glacé. Aujourd’hui, avec son rang, il pourrait sans doutes s’amuser à marcher sur les autres, à laisser l’arrogance transpirer de son comportement et pourtant, ce serait le meilleur moyen de devenir une cible mouvante mais facile. S’adapter, c’est être attentif, c’est être discipliné, pour le corps, comme pour l’esprit. S’il abhorre ses faiblesses et tente de les faire disparaître à la connaissance de tout un chacun, il ne les ignore pas pour autant et a pu en transformer quelques-unes en atouts. Sa constitution presque chétive à l’origine en est un bon exemple. Sans la Force, il ne pourrait porter grand-chose de lourd ou assener des coups puissants ; cependant l’exercice et l’effort, ainsi que les années de contrainte, ont pu améliorer sa souplesse naturelle et sa dextérité pour en faire un combattant capable de tenir en respect un adversaire plus fort en l’épuisant par l’esquive et la ruse. Il n’est pas un bretteur exceptionnel, mais il est assez habile pour compter sur son intelligence et sa patience. Samekh ne s’encombre pas d’un honneur hypocrite, s’il doit frapper, ce sera dans votre dos.  

Moi, et moi seul. L’existence d’un Sith est guidée par la solitude et la méfiance de l’autre, une méfiance exacerbée par les nombreuses trahisons qui forment les embûches du parcours vers le pouvoir. Une chose est absolue : accorder une once de confiance est une faiblesse qui se retournera inexorablement vers qui l’a octroyée. La loyauté n’est jamais chose entièrement acquise et la nature même du Côté obscur pousse à vouloir toujours plus, quitte à briser des liens forts. Tout cela est d’autant plus véridique pour Darth Styx qui n’a pas connu la chaleur rassurante d’un foyer ni à qui on a inculqué les valeurs familiales. Fruit d’une trahison, forgé par le mépris, comment pourrait-il seulement connaître la valeur de l’entraide et la puissance des êtres qui se font confiance ? Samekh n’a pu compter que sur lui-même, et n’est qu’une créature égoïste centrée uniquement sur ses désirs. A recueillir les regards mauvais de son père, de ses instructeurs, à être la cible du dédain des Sith de sang pur, il en est aujourd’hui toujours replié sur lui-même. A ses yeux, les Sith ne nouent pas des amitiés, seulement des alliances qu’il convient de briser au bon moment. Cette incapacité à entretenir des rapports sains dénués d’arrières pensées et de stratégies le prive de bien des choses, à commencer par la possibilité de s’appuyer sur l’épaule d’une quelconque présence. Se résoudre à demander de l’aide ? Plutôt mourir que d’avoir la moindre dette envers qui que ce soit. Mais à toujours compter sur soi-même et en excluant les autres, il devient aisé de chuter droit vers l’abîme sans n’avoir plus rien pour se raccrocher.

Le fardeau du passé et du sang. Métisse. Sang-mêlé. Hybride. Impur. Pour de nombreuses lignées Sith, il n’y a probablement rien de pire que de se mêler à des races inférieures, à des humains qui ne possèdent aucun pouvoir, encore moins la Force. La perspective de mélanger leurs gênes avec du sang d’esclave, sans doutes… Pas de chance pour Samekh, il a cumulé tout cela. L’hybridation aurait été peut-être moins méprisée s’il avait été issu du bon plaisir d’un Seigneur avec une esclave, mais là encore, c’est l’inverse qui s’est produit. Il n’aurait jamais dû naître, il n’aurait jamais dû vivre. Pas aux yeux de son père, en tout cas, ou plutôt, de celui qui aurait dû être son père s’il n’y avait eu d’adultère. Condamné à l’ombre du quartier des esclaves, avec guère plus de considération que pour un chien obéissant, ce regard ne changera pas : Samekh ne fera jamais réellement partie de leur caste : celle des véritables Sith, qui se targuent de leur lignée et de leur sang autant que de leur pouvoir. Trop humain, trop esclave, personne ne l’acceptera à la table des princes de cet empire et bien que l’on ne puisse lui retirer son rang actuel ou le contester de vive voix, le chemin de Darth Styx est semé de regards torves. D’un côté les Sith de sang-pur, qui ne voient certainement pas en un bâtard un égal digne de ce nom, pire, qui estiment certainement, parfois, qu’il est une insulte au rang de Seigneur Sith. De l’autre, les humains, pour certains qui envient sa race, ou sa moitié de race, mais qui font ce que font les chiens quand leurs maîtres aboient : ils mordent et se disputent l’objet dans l’espoir d’en apporter un beau morceau en échange d’une flatterie. Il n’est pas dupe, sa singularité, son étrangeté dérange.

La haine comme épée, la peur comme bouclier. - La discrétion n’empêche guère les confrontations, et ne doit guère être utilisée comme un moyen de les éviter à tout prix, auquel cas ce serait une preuve de faiblesse, une invitation à être remis en question. Et non seulement Darth Styx ne supporte pas d’être controversé, mais en plus ne se remet-il nullement en cause. Il avance, prend des détours, ralentit pour mieux bondir, mais ne s’arrête jamais pour faire demi-tour. Une preuve de sa détermination et de sa force de caractère, mais une véritable faille qu’un égo qui ne peut croire de s’être trompé. Et s’il est bien une chose qu’il se refusera sans doutes de questionner ou de modérer, c’est la haine qui a grandi avec lui, en lui, ce brasier qu’il destine tant à la race des Sith qu’aux humains, lui qui n’a jamais été accepté totalement par les premiers, et ne veut appartenir aux seconds. La rancune et la malveillance sont un moteur appréciable pour le Côté obscur, et des armes de choix pour s’élever. Mais pour rester au-dessus des autres, Samekh a appris à devoir l’associer à la peur. Celle que l’on ressent… La crainte de chuter, d’être dépossédé, d’être dépassé. Et celle que l’on inspire. Dans une société aussi violente qui ne permet qu’aux plus forts de subsister, une telle quête ne peut se faire sans recourir à des moyens parfois extrêmes. S’il ne faut pas montrer l’étendue de ses connaissances ou de ses pouvoirs, il faut néanmoins en montrer suffisamment pour marquer les esprits. Un jeu d’équilibristes qui se base sur la cruauté, une qualité dont Samekh n’est que peu pourvu, sauf en de rares accès de vive colère. Conscient d’être un Seigneur Sith qui n’impressionne ni par sa stature, ni par la férocité de ses actions, c’est une peur maladive qui s’empare donc peu à peu de son esprit, une paranoïa qui pourrait le pousser à suspecter tout et n’importe quoi et, par extension, à commettre des erreurs.

La chair mortelle, les cicatrices de l’esprit. Chétif, fluet, maigre… Sac d’os sans défense, enfant inoffensif qui ne mangeait pas à sa faim, se contentant des restes qu’on voulait bien lui jeter. Malgré tous ses efforts, il n’aurait pu devenir un guerrier très redoutable et n’avait rien pour impressionner : une petite taille, une silhouette mince, un visage trop doux ; jusqu’au bout Samekh n’a fait que décevoir ce père qui l’a élevé pour en faire un molosse utile au combat. Aujourd’hui encore, bien que l’apprentissage lui ait permis de se construire une musculature souple et précise, il n’est pas fait pour encaisser des parades, mais pour esquiver et ruser. Le combat, qu’il soit avec ou sans armes, n’est clairement pas l’aventure vers laquelle il se laisse volontiers entrainer. Et par ailleurs, les nombreuses cicatrices qui zèbrent son visage, ces innombrables brûlures, témoins d’une fureur d’éclairs de Force qui s’est déchainée sur lui jadis, mitigent nombre de personnes, dégoûtent et fascinent à la fois. Ce physique singulier ne laisse en tout cas pas indifférent, cependant il ne contribue pas non plus à forger son charisme. Qu’importe, les bains de foules ne sont jamais un moment de plaisir pour le Sith, qui se sent facilement étouffé par les regards, qu’ils soient curieux ou hostiles. L’ombre est un cocon qu’il n’aime pas briser.

Votre équipement


- Sabre-laser au cristal synthétique, lame rouge. La poignée est sobre, droite, dans un métal sombre où deux fentes de chaque côté du cylindre permettent cependant d'apercevoir le cristal rougeoyant.
- Siqsa, un tuk'ata femelle provenant de Korriban ayant subi les expérimentations alchimiques de Samekh. Un gardien monstrueux qui obéit au langage Sith.
- Une résidence privée sur Ziost. Une base à l'abri des regards, un lieu sans prétention de l'extérieur mais élégamment paré à l'intérieur pour recevoir, un endroit tranquille pour travailler et expérimenter.

Caractère (200 mots minimum)


Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Donec blandit arcu rutrum ante condimentum volutpat. Sed molestie metus fringilla condimentum viverra. Praesent a suscipit mauris. Sed mauris nisl, mattis sed consectetur sit amet, hendrerit sed erat. Sed eu massa sit amet risus ultricies mattis id ac sem. Integer a eros eu libero sodales sagittis. Morbi imperdiet ligula dolor, a tempor nunc cursus vitae. Maecenas ornare mauris nisl, sit amet dictum lectus vulputate ac. Maecenas sed orci quis velit ullamcorper dignissim ut et lectus. Proin in mauris interdum, tempus ex nec, pharetra mauris.

Proin a sem ante. Aliquam felis lacus, commodo et venenatis eget, porttitor quis est. Ut lorem leo, malesuada in tincidunt non, pellentesque quis risus. Suspendisse vitae pretium velit, eu pretium lacus. Praesent semper tortor at lorem finibus, nec imperdiet justo mattis. Phasellus ut convallis justo, vel imperdiet purus. Nunc massa lorem, dictum et tempor tincidunt, tempor quis nunc. Praesent maximus viverra felis, blandit consequat risus iaculis quis. Ut accumsan turpis et tortor accumsan, a ullamcorper justo maximus. Duis luctus odio a blandit iaculis. Donec placerat mauris a nulla porta posuere nec vitae odio. Nunc quis porta nisl, nec faucibus metus.

Vestibulum porta id dolor hendrerit volutpat. Suspendisse lacinia ac diam et tristique. Mauris aliquam at ante eget egestas. Integer interdum, erat quis aliquet cursus, felis mauris ullamcorper purus, ut lacinia turpis justo id arcu. Integer malesuada malesuada odio vitae interdum. Nulla ullamcorper luctus arcu, ac lacinia dui suscipit nec. Nunc at risus ante. Ut id sapien leo. In sagittis pellentesque mattis. Sed dictum velit a erat feugiat, id vestibulum risus pharetra. Quisque convallis elit et rutrum efficitur.
Description physique/Apparence (200 mots minimum)


Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Donec blandit arcu rutrum ante condimentum volutpat. Sed molestie metus fringilla condimentum viverra. Praesent a suscipit mauris. Sed mauris nisl, mattis sed consectetur sit amet, hendrerit sed erat. Sed eu massa sit amet risus ultricies mattis id ac sem. Integer a eros eu libero sodales sagittis. Morbi imperdiet ligula dolor, a tempor nunc cursus vitae. Maecenas ornare mauris nisl, sit amet dictum lectus vulputate ac. Maecenas sed orci quis velit ullamcorper dignissim ut et lectus. Proin in mauris interdum, tempus ex nec, pharetra mauris.

Proin a sem ante. Aliquam felis lacus, commodo et venenatis eget, porttitor quis est. Ut lorem leo, malesuada in tincidunt non, pellentesque quis risus. Suspendisse vitae pretium velit, eu pretium lacus. Praesent semper tortor at lorem finibus, nec imperdiet justo mattis. Phasellus ut convallis justo, vel imperdiet purus. Nunc massa lorem, dictum et tempor tincidunt, tempor quis nunc. Praesent maximus viverra felis, blandit consequat risus iaculis quis. Ut accumsan turpis et tortor accumsan, a ullamcorper justo maximus. Duis luctus odio a blandit iaculis. Donec placerat mauris a nulla porta posuere nec vitae odio. Nunc quis porta nisl, nec faucibus metus.

Vestibulum porta id dolor hendrerit volutpat. Suspendisse lacinia ac diam et tristique. Mauris aliquam at ante eget egestas. Integer interdum, erat quis aliquet cursus, felis mauris ullamcorper purus, ut lacinia turpis justo id arcu. Integer malesuada malesuada odio vitae interdum. Nulla ullamcorper luctus arcu, ac lacinia dui suscipit nec. Nunc at risus ante. Ut id sapien leo. In sagittis pellentesque mattis. Sed dictum velit a erat feugiat, id vestibulum risus pharetra. Quisque convallis elit et rutrum efficitur.

Historique (1000 mots minimum)


Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Donec ligula sem, mollis auctor bibendum vel, tristique ut odio. Donec at nisi a mauris tincidunt dictum ac quis felis. Integer vitae semper erat. Nullam eleifend ut dui sed iaculis. Morbi eu nibh at nisi tincidunt ornare vulputate et felis. Pellentesque mollis, magna in pulvinar lacinia, arcu augue posuere ligula, eget malesuada libero augue nec orci. Proin tristique hendrerit odio ac maximus. Sed quis massa enim. In blandit urna fermentum, sodales turpis eu, ullamcorper augue. Mauris aliquet augue quis tincidunt mollis. Duis eget nisl mauris. Pellentesque habitant morbi tristique senectus et netus et malesuada fames ac turpis egestas. Sed non magna velit. Nunc urna lorem, porttitor suscipit libero quis, eleifend posuere tortor.

Quisque dignissim faucibus arcu a mattis. Sed vitae pharetra nisl. Cras vulputate aliquet leo ac tristique. Vivamus consectetur rhoncus posuere. Phasellus ultricies commodo velit. Etiam venenatis massa sed interdum venenatis. Nam vel sollicitudin mauris. In eu commodo diam. Curabitur leo velit, ullamcorper at imperdiet ut, mattis in magna. Cras consectetur tincidunt lorem non ultrices. Curabitur eget lacinia tellus, in maximus leo.

Morbi maximus mollis massa, nec vehicula libero lacinia non. Maecenas sagittis rutrum eros. Nulla facilisi. Nulla facilisi. Cras convallis sed ipsum malesuada pharetra. In gravida lacinia turpis nec mattis. Sed nec ullamcorper quam, id dignissim felis. Donec euismod, lectus et aliquam facilisis, tortor sem semper quam, sit amet mattis mauris mi et justo. Nulla nisi leo, scelerisque nec placerat vel, lacinia at arcu. Vestibulum nec ex eu erat bibendum ultrices. In hac habitasse platea dictumst. Duis vestibulum laoreet rhoncus. Fusce nulla nisi, condimentum tempus est in, interdum tristique magna.

Curabitur pellentesque eu odio non porta. Morbi nisl justo, gravida at dictum nec, laoreet sit amet arcu. Ut fermentum laoreet lacinia. Donec ut dui ligula. Aenean a erat et est scelerisque rhoncus. Sed commodo nulla eget enim sagittis porta. Maecenas aliquet nunc eu consectetur sodales. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Vestibulum vel est nisi. Pellentesque eleifend ultrices tempor.

Fusce dignissim pretium erat sit amet porttitor. Donec at tempor dolor. Duis luctus accumsan mauris, non accumsan lacus mollis id. Aenean aliquet magna eu ipsum hendrerit ullamcorper. Sed ac erat nec massa ornare semper. Duis laoreet, justo nec interdum fringilla, arcu velit pharetra ex, ac fermentum lorem augue elementum odio. Quisque varius vehicula sem. Fusce sem neque, auctor et arcu ut, fringilla porttitor dui.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Iséri Nisa
Rang III - Chevalier Jedi
Messages : 625
Date d'inscription : 23/03/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 22 Mai - 0:55
Bienvenue à toi ! =D Euh... horrible sith ? ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Saden Jaryl
Rang III - Guerrier Sith
Messages : 114
Date d'inscription : 18/03/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 22 Mai - 11:28
Welcome !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alyvan Chaldren
Rang IV - Sénateur
Messages : 834
Date d'inscription : 17/03/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 22 Mai - 13:10
Oooooh, rien que ce tout début de fiche et cet avatar abîmé me donnent envie d'en savoir plus ! (Et j'ai toujours eu un faible pour les sith au sang pur Razz )

Bienvenue donc et bon courage pour cette fiche qui s'annonce sous les meilleurs auspices !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ferenc Senesca
Rang IV - Grand Inquisiteur
Messages : 10
Date d'inscription : 08/04/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 22 Mai - 18:48
Bienvenue, futur camarade ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alyvan Chaldren
Rang IV - Sénateur
Messages : 834
Date d'inscription : 17/03/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 20 Juil - 16:29
Des nouvelles Samekh? Smile
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 2
Date d'inscription : 21/05/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 25 Aoû - 12:45
Bonjour !
Mes excuses de n'avoir pas donné signe de vie plus tôt ! #tapezmoi J'ai eu un mois de juillet compliqué irl-ment parlant, puis les joies des vacances, je ne savais pas si j'allais rester ou non à vrai dire. (oui je sais c'est pas bien u_u ) Mais le concept de Samekh me tient à coeur alors si vous me permettez de rester, je vais tâcher d'avancer et de terminer cette fiche avec mon rythme de grand-mère. Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alyvan Chaldren
Rang IV - Sénateur
Messages : 834
Date d'inscription : 17/03/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 26 Aoû - 1:11
L'essentiel c'est que nous ayons des nouvelles, donc bien sûr que tu peux rester !

Si tu as besoin de motivation supplémentaire, dis-toi qu'il y a un évent qui a hate d'accueillir un
Seigneur Sith en préparation ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars : L'Aube des Ténèbres ::  :: Présentations-
Sauter vers: