::  :: Bordure Médiane :: Nar Shaddaa Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Négociation musclée... Peut être... [Horus]

avatar
Xenia Lah'saa
Rang III - Capitaine de vaisseau
Messages : 71
Date d'inscription : 18/03/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 30 Avr - 0:01
Voler un Hutt n’est jamais une bonne idée. Il est vrai que leur aspect de limace ne les rend pas menaçant. On les imagine se traîner misérablement sur le sol et faire le peu qu’ils puissent avec leurs petits bras. Ça, c’est si on oublie leur argent. A chaque fois qu’elle en voit un, Xenia se demande toujours comment ils ont pu arriver aussi loin et à dominer toute une zone de l’espace connu avec de nombreux serviteurs. Certes, lorsque l’on ouvre un holo-disque d’Histoire, les Hutts étaient les créateurs d’un empire stellaire qui était devenu un monstre tentaculaire pour tout ce qui touche au vice et au crime. Sous toute ses formes. Et les Hutts sont devenus les dirigeants, les parrains, de ce monde tentaculaire.

La Chiss avait fait ce que d’aucun pourrait appeler une connerie, la connerie, voler un Hutt. Mais, cette dernière avait un atout dans sa manche. Il lui fallait l’abattre rapidement si elle voulait en profiter avant de finir trouée de partout. Pour cela que Xenia était venue sur Nar Shaddaa, l’un des centres du pouvoir Hutt dans la galaxie. Son vaisseau, « L’Etoile Sanglante », s’était fait annoncer à son arrivée et tout l’équipage se tenait prêt à agir. Si Rorkha le Hutt était rancunier et peu enclin à entendre des explications, il avait les moyens d’engager des mercenaires ou des chasseurs de primes pour les éliminer.

Fort heureusement, rien de tout ça. Le vaisseau avait eu l’autorisation de se poser sur plateforme appartenant au Hutt Rorkha. Bien sûr, un comité d’accueille aussi avenant qu’un videur Gamorréen devant une boîte de Nar Shaddaa. Toute une troupe armée avec ce qui semble être un émissaire. Celui qui était sur Klatooïne et devait gérer les enchères sur place. Il avait survécu et bien entendu il avait surement dû répondre de cet échec à son maître. Alors forcément, lorsque Xenia descendit de la rampe de son vaisseau, celui-ci la fusillait du regard tout en la conduisant chez le Hutt. La Chiss n’y allait pas seule, elle était accompagnée par certains de ses hommes. Des gars solides et loyaux, du moins jusqu’à un certain point. La capitaine pirate en était consciente, si le Hutt voulait sa mort, il l’aurait. Ceci n’était au final que de la décoration. Mais une décoration qui peut s’avérer dissuasive.    

Juste avant d’entrer dans la salle d’audience, une série de tirs de blaster retentirent. Lorsque la Chiss y entrait, la foule agglutinée devant elle s’écartant pour dévoiler le Hutt sur son palanquin avec son arme encore fumante en main. Plus bas, à trois mètres de là gisait le corps fumant, troués de plusieurs tirs, d’un Rodien. En laissant son regard s’attarder sur lui, Xenia finissait par reconnaître celui qui était Johkoli, le chasseur-traqueur. Celui qui avait survécu à deux guerres entre Hutt sur Nar Shaddaa. Finalement, il n’était pas aussi immortel que ça en fin de compte… La Chiss regardait ensuite le Hutt, rejoint alors par son bras droit Twi’lek. Le corps du Rodien était emmené, traînant sur le sol, alors que Xenia prenait sa place. Ce qui n’était pas pour la rassurer alors que le Hutt commençait à la fixer du regard tout en écoutant son bras droit qui lui chuchotait à l’oreille. Et qu’il se refusait à lâcher son fichu blaster.


-Haaaa ! Xenia Lah’saa ! Capitaine de « L’Etoile Sanglante » ! Celle qui a volé, qui m’a volé, mon bien ! Les autres participants à l’enchère ?! Coupables eux aussi ! Johkoli ! L’immortel ! Ha ! Il a payé ! Lah’saa ?! Elle va payer aussi ! Toi ! Apporte une nouvelle cartouche d’énergie pour mon blaster !  

-Seigneur Rorkha…

-Hoooo ! Tu veux supplier peau bleue ? Vas-y ! C’est le moment que je préfère ! Allez ! Supplie-moi ! Haaaa !


Xenia avait la bouche sèche et peinait à s’humecter les lèvres. C’était quitte ou double. D’autant que le Hutt n’a pas réellement l’intention de l’épargner. Toute l’assistance s’était mise en arc de cercle autour d’elle, s’amusant de son malheur, certains pariant sur sa mort prochaine ou pas. Elle est coupable, bien plus que les autres. Mais même là, elle a des arguments à faire valoir. Les Hutts sont des créatures étranges et avec une mentalité particulièrement vicieuse. Leur humeur peut être changeante. C’est sur ça que la Chiss allait devoir jouer.

-Seigneur Rorkha… Je possède bien votre vaisseau. Vous avez été volé, mais pas par moi. J’ai seulement volé vos voleurs. Et de fait, par droit de pillage, ce vaisseau est à présent le mien !

A cette affirmation plutôt osée quant à la situation de la Chiss, Xenia voyait l’imposant Hutt la mettre en joue avec son blaster à présent rechargé. S’apprêtant à le vider sur elle.

-Cependant, je n’oublie pas le préjudice que cela vous cause. Alors je ne suis pas venue les mains vides !

La capitaine pirate finissait par se retourner, faisant un geste de la main à l’un de ses hommes pour qu’il fasse entrer le cadeau pour le Hutt. Il s’agit d’un chariot-répulseur supportant une cage. A l’intérieur de la cage, grand format, se trouvait un Herglic à qui il manquait ses mains et une jambe. Sa gueule était entourée d’une sorte de muselière, faite dans un matériau adapté pour les Wookies. Celui-ci, exposé à l’assistance, tentait encore de se débattre.

-Voiçi Bahr-Sharhk. C’est lui qui a volé la corvette ! Et détruit l’un de vos vaisseaux avant de sauter en hyperespace.

Pianotant sur une commande, le champ d’énergie de la cellule se désactivait. Un de ses hommes se saisissait du Herglic pour le pousser en bas, aux pieds du Hutt, pour ainsi dire. Il essayait d’ouvrir la bouche, mais la muselière ne lâchait toujours pas. Il secouait la tête pour tenter de réfuter les allégations de la Chiss. En retour ? Rorkha le Hutt vidait à nouveau son blaster sur lui en plusieurs tirs. Et au grand soulagement de Xenia, il laissait tomber son arme fumante, le canon rendu rouge par les tirs.

-Haaaa ! Ha ! Ha ! T’as du cran la bleue, j’aime ça ! Mais si tu crois que je vais passer l’éponge sur cette histoire parce que tu ne m’as pas réellement volé... Tu te trompes ! Mais ne t’inquiètes pas, tu vas trouver le moyen de rembourser ta dette. Tu vas venir avec moi. Je vais te présenter quelqu’un.

Peu rassurée, Xenia finissait par le suivre, seule, puisque apparemment le Hutt avait une autre idée en tête la concernant. Dans la pièce elle se retrouvait donc avec Rorkha et une autre personne, un Mandalorien. Celui-ci était bâtit comme un char d’assaut, sans doute son armure qui renforce cet effet là.

-Xenia Lah’saa, je te présente Horus Keldau, celui avec qui tu vas travailler. C’est toi qui représenteras mes intérêts dans cette affaire. Et si tu remplis bien ta tâche, j’effacerais ton ardoise. C’est que cela coûte cher… Deux vaisseaux ! Haaaa ! Ha ! Ha !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Horus Keldau
Rang IV - Alor
Messages : 19
Date d'inscription : 27/03/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 7 Mai - 8:56
La bordure extérieure... source de nombreux périples et d'occasions en or. Aucune d'entre elles n'égale cependant celle qui peut vos êtres proposés par les cartels Hutt dirigeant une bonne partie de cet espace reculé. Le Mandalorien était bien conscient de cette réalité, et avait finalement pris l'habitude de traiter en majorité avec les hautes instances de ces organisations. Créatures dangereuses et extrêmement changeantes, les Hutts n'avaient globalement pas très bonne réputation dans la galaxie, mais Horus s'en moquait éperdument. Tous les échanges qu'il avait entretenus avec les limaces galactiques c'étaient soldé de la bonne manière, à savoir l'obtention d'une bonne somme de Peggat. Il avait appris l'importance de l'argent, contrairement à nombre de ses frères et était pour ainsi dire l'un des rare Mando'ad officiant en tant que mercenaire dans des lieux si reculés. Toujours à l'affut du moindre gain qui lui permettrait de faciliter la réalisation de ses propres projets industriels, Horus avait été contacter par son vieil ami Radha le Hutt pour la réalisation d'une mission qui semblait des plus importantes. C'était avec joie au vu de la somme promise que le Mandalorien accepta la mission et embarqua dans son chasseur personnel, pour venir répandre la bonne parole des fils de Manda'yaim sur les opposants du Hutt.

Après un bref entretient entre hologrammes interposés ou le contrat lui fut exposé dans sa globalité, Horus fut mandé par Radha sur Nar Shaddaa afin d'y recevoir des informations complémentaires et de l'appui de la part d'un de ses confrères, un dénommé Rorkha. Il lui était déjà arrivé de lui rendre quelques services payants par le passé, mais l'Écorché n'avait pas de grande proximité avec ce Hutt, il savait cependant que son influence était suffisamment importante pour faire de lui un commanditaire acceptable. Finalement descendu au spatioport de la lune des contrebandiers, Horus se rendit comme prévu au point de rendez-vous, le Palais de Rorkha. Inutile de préciser qu'au vu de son armure, et de sa hache Mythosaure, il ne fut pas vraiment des plus discrets dans les rues malfamées de Nar Shaddaa, mais après toute la planète était connu pour ses nombreuses possibilités, un Mando n'était qu'un détail de plus dans tout ce fatras.

Arrivé devant les grandes portes des lieux, il fut réceptionné par une escorte des plus formelles, conscient des protocoles, il se laissa guider à l'intérieur de l'édifice sans broncher. Il eut alors l'occasion de rencontrer de nouveau le maitre des lieux, qui s'attela rapidement à lui donner plus d'informations sur sa future mission. Une sale histoire, comme d'habitude dans l'espace Hutt... Un certain Zaban le rapace, Kajidic de son état avait eu l'audace de remettre en question l'autorité du grand conseil Hutt. Ce faisant, il avait eu recours à de nombreux rapprochements avec plusieurs organisations républicaines, n'hésitant pas à mettre en danger ses frères pour s'accaparer un peu plus de pouvoir, il avait en outre tissé des liens avec de nombreuses organisations criminelles concurrentes. Ses actions avaient provoqué la fureur du conseil, qui avait dès lors demandé par l'intermédiaire de Radha que justice soit rendu.

Conscient du danger que pouvait représenter un être aussi fourbe et opportuniste que Zaban, Radha avait décidé d'obtenir l'aide d'un allié de longue date, en la personne de Rorkha. Celui-ci, exposa alors les détails concernant la mission imminente du Mandalorien. Horus aurait la responsabilité d'investir un vaisseau personnel de Zaban afin de porter un grand coup contre son organisation. Cette action aurait peut-être le mérite de calmer sa témérité, mais rien n'était moins sûr. Après de longues minutes de discussion, le Hutt du cependant s'absenter afin de traiter une affaire qu'il désigna comme urgente. Agacer par son attitude, Horus se contenta d'opiner du chef tandis qu'il était escorté vers une salle secondaire, on lui y présenta l'équipe qui l'aiderait à s'infiltrer à l'intérieur du Yacth galactique.

L'attente lui parut interminable tandis que les quelques minutes s'enchainer, Horus avait été appeler pour résoudre une mission, par pour jouer aux instructeurs aux côtés de cafards de la pègre. Il était sur le point de sortir de la pièce pour s'attaquer aux fesses de la limace, tandis que celui-ci visiblement accompagné d'un être à la peau bleue investit les lieux à son tour. Il dévisagea l'alienne de haut en bas, avant de pester audiblement. Le Hutt venait-il de dire que cette inconnue allait devoir l'accompagner ?


- Rorkha j'ai été payer pour réaliser cette mission avec quelques-uns de tes gars, mais je doute que cette machine fasse partie du lot. Sinon j'aurais déjà eu à le me la coltiner avec les autres bouseux dans le fond. Qu'est-ce qu'elle vient foutre ici au juste ?

Ses bras étaient à présent croisés sur son armure de Beskar, son casque masquant son identité sans laisser la moindre ambiguiter concernant la gêne qu'il ressentait à présent à la vue de cette nouvelle venue. Le Hutt sembla cependant amusé par sa réponse, si bien qu'il brisa le silence qui c'était créé d'un rire dont il avait le secret.


- Haaaa ! Ha ! ha ! Horus tu ne changeras jamais, toujours aussi direct. Cependant cher Mandalorien, tu vas devoir t'y faire, cette machine comme tu le dis si bien m'ont prouvé des talents de voleuses qui te font cruellement défaut. Si l'incursion sur le vaisseau de Zaban requiert ta brutalité, vous ne manquerez pas d'un peu de subtilité pour la réussite de celle-ci. Ha !

La limace se traina alors un peu plus en avant dans la salle, utilisant la plate-forme centrale pour rentrer diverses commandes. En quelques instants, le yacht de Zaban apparut sous la forme d'un hologramme au milieu de la pièce, le Hutt indiquant alors du doigt la cible plus en détail.

- Vous voyez mes petits, le vaisseau de Zaban va recevoir sous peu la visite d'un chef de la pègre locale, Pakho. Cet immonde clébar n'a jamais cessé de rogner sur nos plates-bandes et aujourd'hui il cherche à tisser un lien avec ce traitre de Zaban, mais nous allons lui couper l'herbe sur le pied. Haa ! Ha ! Nous savons de source sûr, que l'Hutt ne sera pas sur place pour l'occasion, mais on s'occupera de son cas plus tard. Contentez-vous d'éliminer ce parrain de la pègre et de faire sauter le yacht de Zaban, ça devra le foutre en rogne suffisamment pour nous laisser le temps de nous occuper de son cas.

Le Hutt quitta l'hologramme des yeux, pour fixer son regard sur la nouvelle venue.


- Tu n'as pas eu droit à tout le topo la bleue, mais j'espère que t'as bien compris que si tu échoues, t'iras rejoindre Jokholi en un aller simple.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Xenia Lah'saa
Rang III - Capitaine de vaisseau
Messages : 71
Date d'inscription : 18/03/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 11 Mai - 19:05
Xenia savait parfaitement que les Hutts sont des créatures retorses ayant un intellect aussi abject que leur apparence. Sans doute pour cela qu’ils sont les meilleurs dans leur domaine. Mais entendre Rorkha se moquer d’elle, de sa dette envers lui et de prendre le parti de rire de sa mésaventure récente, dépassait l’entendement. N’importe qui viendrait à perdre deux vaisseaux ne plaisanterait pas. Pour le Hutt cela sonnait à son esprit comme si tout cela n’était rien, juste une blague. Mais faudrait bien être naïf pour croire que le seigneur du crime se moquait éperdument de cette perte. Les naïfs en seraient pour leur frais. La Chiss n’était guère rassurée par l’apparente bonhomie du Hutt.

Mais ça, ce n’était que le début des réjouissances. Car en plus du Mandalorien, il y avait des hommes du Hutt, à la mine patibulaire, qui se joindrait à eux pour l’opération. D’ailleurs le Mandalorien n’était guère enchanté par cette perspective et encore de la voir, elle, s’en mêler. La Chiss le détaillait du regard. Il portait son armure caractéristique et son casque. Casque qui donnait lieu au joyeux sobriquet de « tête de seau » un peu partout sur la Bordure Extérieure. Mais jamais devant eux. S’il croit qu’elle va se gêner… Bah tiens !

-Chez toi, tête de seau, t’es p’têt quelqu’un. Mais ici, t’es juste un machin de plus. Un porte-flingue de plus. En plus de ne pas avoir ton mot à dire !

« Pas comme si j’avais le choix moi aussi… »


Mais le Hutt était le centre des attentions. Ce qui, normalement, ne permettait pas de parler à tort et à travers. De plus lorsque celui-ci se met à vous défendre et vante vos talents, aussi méprisables soient-ils aux yeux de tout un chacun. Oui, Xenia a des capacités. Qu’elle soit une grande voleuse serait plutôt exagérée. Mais comme le Hutt semble avoir besoin d’elle, bien plus qu’il ne voulait l’avouer… Elle pouvait se permettre de le remettre à sa place. Durant ce bref échange le Kajidic et le Mandalorien, la pirate apprenait que la cible était un certain Zaban. Tout ce que savait Xenia sur ce Zaban, est qu’il s’agit d’un Kajidic secondaire. Sans doute avait-il froissé quelqu’un. Ce qui ne sentait pas très bon en réalité. Peu à peu, la Chiss finirait par regretter de s’être engagée dans cette histoire. Même quand l’alternative était de se prendre une rafale de blaster.  Plus d’un le penserait, mais ce n’est pas trop l’état d’esprit de Xenia.

« Les coups de blaster, autant que se soit les autres qui les prennent ! »

Venait ensuite une explication plus que succincte de la mission, de ce que l’on attendait d’eux. Le Hutt qui n’était plus en « odeur de sainteté » auprès des Kajidics semblait avoir la volonté de faire alliance avec un autre truand considéré comme beaucoup moins estimable. Point important, c’est que le Hutt renégat ne serait pas à bord du vaisseau. Une bonne chose, même si cela ne signifie pas spécialement qu’il y aura moins de types en armes à bord. Mais en voyant cet hologramme et avec le peu d’explications données, Xenia s’interrogeait. Elle allait le faire lorsque le Hutt lui rappelait ce qui arriverait si l’opération échouait. Elle finirait comme le Rodien à son arrivée dans la salle d’audience.

-Oui, je m’en doute très bien, Rorkha. Lui répondait-elle dans un sourire qui souhaitait effacer l’air de subir les injonctions du Hutt.

-Ha ! A présent je vous laisse. J’ai des affaires à mener. Vous avez encore un peu de temps avant de commencer l’opération. Profitez-en pour faire connaissance ! Haaaa ! Oh… Et veuillez ne pas vous entretuer tout de suite ! Je viens de refaire les sols ! Ha ! Haaaaaa !

Xenia suivait du regard le Hutt qui s’éloignait en glissant « majestueusement », pour un Hutt, sur le sol. Attendant qu’il soit bel et bien sortit avant de se reporter sur ceux encore présents dans la pièce. Les tenants et aboutissants de cette histoire importait peu à la pirate. Un Kajidic de plus ou de moins n’allait pas changer grand-chose à ses affaires. Les histoires entre Kajidics en revanche… La meilleure façon de voir sa vie être écourtée. D’autant lorsque des hommes du Hutt « doivent » vous accompagner. Une info importante lâchée par le Mandalorien sous le coup de la colère. Ce qui pouvait signifier qu’il n’était pas de mèche avec eux. Et donc, malheureusement, leur seule chance de survie commune, en plus de réussir leur mission, est de coopérer aussi contre eux.

-Cependant, j’ai quelques questions. Est-ce que l’on dispose d’informations sur une éventuelle escorte ? Si le but est de les tuer et de faire sauter le vaisseau. Autant attaquer le vaisseau directement au lieu de s’infiltrer à bord, non ?

Pas un plan très subtil de prime abord, certes, encore qu’il fallait voir les détails. Mais c’est un plan qui pourrait plaire à la « tête de seau ». Ces gens n’étant pas des individus très subtils et qui aiment les affrontements directs plutôt que les coups en douce, mis à part quelques psychopathes. Mais au moins les Mandaloriens sont équipés pour un affrontement direct. Peut être était-ce le cas de celui-là.

-Eh ho ! C’pas c’qui est prévu ! Rorkha a été clair ! On doit monter à bord du yacht de Zaban et faire la peau à Pakho ! J’suis pas un pirate comme toi ou un mercenaire comme toi, l’affreux ! J’suis un lieutenant de Rorkha ! C’est lui qui décide de comment on va agir.

L’un des types du Hutt s’était avancé pour prendre la parole, comme un vrai p’tit chef qui obéit aux ordres de son boss. Parfait, on sait qui commande chez eux. Un Twi’lek avec la peau d’un blanc délavé avec une sale bobine et dépassant d’une tête ceux qui l’entourent. Un qui devra mourir en premier pensait intérieurement Xenia.

-Vous, vous pouvez toujours agir ainsi. Monter à bord du yacht et vous faire discret avant de commencer la fiesta. Mais dis-moi un peu le « gros cerveau », t’as une idée de comment monter à bord et aussi comment en repartir ? T’as pensé à tout au moins ? Ou alors tu ne fais que suivre les ordres ? Si c’est le cas, tu peux déjà rentrer dans le rang et laisser ceux qui réfléchissent de monter l’opé, sinon tu peux toujours déranger Rorkha pendant qu’il traite de ses affaires. J’suis sûre qu’il sera content ! Sinon tu retournes là bas, la fermer et rester à ta place !

Dans ce genre de situation, si le type a vraiment envie de prouver qu’il est le chef et que c’est lui qui commande, il va s’énerver davantage et sortir ses flingues. Une éventualité retenue par la Chiss. Au point de laisser glisser sa main sur la crosse de son blaster, prête à dégainer si besoin est. Ses yeux restaient rivés sur lui quelques instants pendant qu’elle reprenait la parole avant de laisser son regard aller et venir entre le Mandalorien et les voyous du Hutt.

-Alors. L’escorte du yacht ? On sait quelque chose ? Et toi, le Mando, tu as d’autres gars avec toi ? Un vaisseau ?

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Horus Keldau
Rang IV - Alor
Messages : 19
Date d'inscription : 27/03/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 16 Mai - 8:13
Salopard de Hutt. Voici l'unique phrase qui résonnait dans le crâne épais du Mandalorien, comment avait-il osé ajouter une autre prétendue pirate à une opération de ce type sans le consulter au préalable ? Horus n'était pas vraiment habitué a travaillé avec ce Kajidic et il comprenait à présent que cela n'allait sans doute pas devenir une habitude par la suite. Qu'importe, il avait donné sa parole à Radha et par la même occasion au Conseil Hutt dans sa globalité qu'il remplirait sa mission avec brio et c'est bien ce qu'il comptait faire, avec ou sans aide. Il ne put cependant réprimer une envie de meurtre, lorsque la nouvelle venue s'amusa à faire une remarque désobligeante à son égard. Son esprit ne fit qu'un tour et instinctivement, son poing droit se serra fermement, prêt à l'action.

Il n'était pas homme à se laisser insulter sans réagir, mais l'intervention rapide du Hutt le freina dans son action si bien qu'il resta figer sur place durant plusieurs secondes, se contentant de dévisager la jeune femme, derrière son casque. À présent libre de son influence, Horus pensait être en mesure de remettre les choses au clair, mais c'était trop demander visiblement. Après de nouvelles déclarations de la Chiss, un Twi'lek vraisemblablement chef de l'escouade d'incapable qu'il allait devoir se coltiner osa à son tour l'insulter en se déplaçant près de lui. Déjà courroucé par le comportement de la jeune femme, Horus ne fut pas en mesure de se retenir plus longtemps. Il prit la parole d'une voix forte et déterminée, et s'adressa tout d'abord à la nouvelle venue.


- Bien, la prochaine fois que tu oses m'appeler avec ton petit sobriquet à la con je m'occupe personnellement de te casser les reins, que tu sois ou non de mon bord j'en ai strictement rien à foutre. Maintenant autre chose.

Le Mandalorien se tourna alors vers le Twi'lek qui avait osé rajouter à l'insulte d'affreux, sa main sur l'épaule d'Horus, essayant tant bien que mal de s'imposer dans la discussion. Réagissant instinctivement, le Mando'ad saisit le bras balant du Twi'lek afin de le ramener vers lui. De son autre main libre, il vint se rapprocher à son tour du bandit afin de lui coller une châtaigne magistrale en plein dans la mâchoire l'envoyant s'effondrer à la renverse et décrochant par la même occasion une paire de dents à l'individu. Ses yeux exorbités tandis que son corps tremblait sous la violence de l'impact. D'un pas lourd, Horus vint se rapprocher suffisamment de lui pour lui expédier un premier coup de pied dans le thorax.

- Tu restes...

Il enchaîna sur un autre coup de pied, dans les côtes cette fois-ci


- à ta Place...

Continuant sur son ventre.

- Sombre merde !


Terminant sur ses parties génitales. La violence de la scène avait eu le mérite d'imposer un calme mortifère, bientôt remplacé par les chuchotements de l'équipe du Hutt. Des visages blafards recouvraient désormais la pièce, tandis que les gémissements plaintifs du Twi'lek étaient encore audibles de tous. Leur chef à terre, aucun n'eut le courage d'agir contre le Mandalorien, tous attendaient sagement et en rang la suite des hostilités. L'écorché était cependant enfin calme, l'insulte avait été lavé et les choses seraient à présent mises au clair. Il se tourna donc face au groupe en haussant le ton une nouvelle fois, décrochant par la même occasion un détonateur thermique de sa ceinture et l'amorçant.


- Très bien, je pense que je n'ai pas été suffisamment clair avec vous dans un premier temps. J'en ai strictement rien à carrer de vos petits plans établis par l'espèce de raclure actuellement à mes pieds. J'ai été engagé par Radha et l'ensemble du Conseil pour mener à bien cette opération. Vous irez là où je vous dirai et vous fermerez vos gueules quand ce sera nécessaire. Si quelqu'un à quelque chose à me dire, il l'ouvre tout de suite et si ça nous fait simplement perdre du temps, je m'occupe en personne de le démolir. On est d'accord.

Un profond silence envahi une fois encore la pièce, tandis que les visages des voyous étaient à présent défigurés par la peur, le Mandalorien était satisfait.

- Parfait.

Délaissant de nouveau le groupe de bandits tout en rangeant l'explosif à sa ceinture. D'un simple signe du doigt, il indiqua aux hommes de récupérer le lieutenant châtié. Il se tourna alors vers la jeune femme, en se rapprochant d'elle, il n'avait pas oublié sa remarque mais tâcherait de faire avec pour l'instant, des choses plus préoccupantes les attendaient de toute façon.

- Xafia, Xolia c'est ça . Bien, t'as pas été mis au parfum de ce que j'ai compris et tu ne sembles pas être dans les petits papier de Rorkha, alors tâchons de remplir cette mission sans accroc afin que nous puissions chacun prendre congé. Ton idée d'attaquer directement le vaisseau pourrait être bonne, mais on nous a informés que Zaban n'était pas du genre à laisser son yacht sans surveillance, une flottille comptant à la fois les hommes du Hutt mais aussi ceux de Pakho seront à prendre en compte. Si on s'attaque à eux directement, on risque une fuite du yacht et la survie de Pakho, ça mettrait tout le monde dans l'embarras à commencer par toi et moi.

Horus se recula alors légèrement, pour rentrer les données que Rorkha lui avait laissées concernant l'exécution de la mission. Un hologramme détaillé du yacht apparut alors, mettant en avant les systèmes d'embarquement de l'immense vaisseau.

- Rorkha nous informe qu'il est en mesure de nous fournir un vaisseau capable de pénétrer à l'intérieur du yacht sans qu'il ne soit vaporisé instantanément. Visiblement, il connaît plusieurs des gars qui bossent pour Zaban et il a dû graisser quelques pattes, mais rien d'impossible pour un Hutt tu me diras. Le plus difficile sera de réaliser ce passage sans désagrément, à partir du moment où on est dedans, je m'occupe personnellement de provoquer un joyeux bordel. L'idée à partir de là et simple, on dépose les charges explosives qu'on est sur le point de nos fournir au centre du vaisseau, on s'assure d'éliminer Pakho, on se casse et on provoque l'explosion du yacht.

Il se détourna de l'hologramme pour fixer de nouveau la Chiss.


- Évidemment, on compte beaucoup sur le fait que Pakho et Zaban soient suspicieux l'un envers l'autre, s'il y a le moindre problème ils n'hésiteront pas à s'entretuer à l'intérieur même du vaisseau. Cette réunion d'importance est attendu avec beaucoup d'appréhension de la part des deux partis, c'est l'occasion pour nous de prendre l'avantage psychologique. Pour le coup, je n'ai pas d'homme avec moi, mais je possède mon chasseur personnel et je suis plutôt bon dans le pilotage.

Il lui jetta alors les commandes de la console avant de reprendre les bras croisés sur son torse.

- Alors, l'idée te conviens où tu as autre chose à proposer ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Xenia Lah'saa
Rang III - Capitaine de vaisseau
Messages : 71
Date d'inscription : 18/03/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 22 Mai - 21:43

La collaboration semblait déjà battre de l’aile alors que cela faisait quoi, cinq minutes, qu’ils s’étaient tous retrouvés ensembles. Et les envies de meurtres sortaient déjà hors du cadre de la pensée des différents intervenants. C’était déjà le cas de Xenia concernant les hommes du Hutt. Au regard de sa situation actuelle, il ne lui était pas possible d’avoir confiance en eux. Pour la pirate, leur sort était déjà scellé. Restait à voir concernant le Mandalorien. Vu son sale caractère, il avait des chances qui lui arrive des bricoles. Les hommes du Hutt seront de parfaits boucs émissaires s’il fallait en arriver jusque là. Vu le joli tête à tête entre le « tête de seau » et le « tête de ver », il y avait fort à parier que ce dernier cherchera à se venger. Et ce à n’importe quel moment de la mission. En plus de l’avoir tabasser, avoir menacé ses hommes avec un explosif n’allait certainement pas aider à de bonnes relations avec les hommes de Rorkha.  

Finalement, les réponses à ses questions furent enfin apportées. La protection, une flottille, cinq vaisseaux, protégeaient le yacht où allait avoir lieu la rencontre.  Une escorte sérieuse. L’image holographique n’était pas très nette. L’image passait rapidement sur le détail des plans du yacht. La mission, selon Rorkha, est que le groupe ainsi constitué devait s’infiltrer à bord du yacht, de se mêler aux invités, de poser des charges aux points névralgiques accessibles. Puis de faire en sorte de gâcher la réunion entre ce Zaban et ce Pakho et qu’ils s’entretuent. Ensuite, on efface les traces en faisant sauter le vaisseau, de préférence une fois sortie.

Sur le papier, pourquoi pas. Mais qui ferait confiance à un Hutt qui a établit ce plan entre deux bouffées de narguilé ou d’un casse-croûte à un autre. Ou d’une Twi’lek qui se trémousse à une Humaine ? Pas la meilleure idée de l’année.  L’attaque de front était aussi exclue. Mais pas l’idée initiale. Du moins c’est ce que la Chiss supposait. Mais la désillusion semblait être au rendez-vous. Le Mandalorien était venu seul et uniquement avec un chasseur monoplace. Ce qui allait être plutôt léger pour cette opération.  Et le Mandalorien en avait terminé avec son topo qu’il le ponctuait en lui jetant dans les mains la commande de l’holoprojecteur.


Xenia s’en servait pour faire revenir les images en arrière. En particulier sur ce qui forme l’escorte du yacht. Procédant à un agrandissement qui permettait de voir plus en détail les vaisseaux Hutts. L’un d’eux semblait s’apparenter à un engin de type croiseur. Un gros morceau. Deux autres vaisseaux plus légers d’escortes de type canonnières et un autre vaisseau de transport armé. Faisant défiler de nouvelles informations, la Chiss voyait où aurait lieu le rendez-vous. La planète Sleheyron, située dans l’Espace Hutt, un monde important de part sa position centrale et avec les nombreuses routes spatiales Hutts qui y passent. Ce qui veut dire que le terrain de la rencontre est connu et que sa configuration est plutôt bien pour le plan qui murissait dans la tête de la pirate.

-Oui, j’ai une autre idée. Lâchait-elle finalement au Mandalorien et aux gangers de Rorkha. Tout d’abord, l’idée d’introduire un groupe à bord du yacht est une bonne idée. Cependant je ne suis pas d’accord de tout miser là-dessus. Je propose un plan en trois phases.
La première sera de faire venir un vaisseau qui sera suffisamment discret, mais pas trop non plus, dont la présence sur Sleheyron ne sera pas étrange. Le but sera « d’éclairer » le terrain. Le mien serait tout indiqué. De plus, il permettra d’être un soutien à la deuxième phase et à la troisième phase.


La deuxième phase, justement, sera de faire monter un groupe à bord du yacht. Le vaisseau fournit par Rorkha, pilotés par vos soins, sera nécessaire. Adressait-elle au Twi’lek et à ses hommes encore sous le choc des agissements du Mandalorien quelques instants plus tôt. L’idée sera d’agir lors de la troisième phase. D’ailleurs pour ce qui est de son « camouflage » j’aimerais que mon technicien jette un œil sur tout ça et sur les explosifs qui doivent être fournis. Il s’y connait, surtout pour les cacher.

En réalité, Xenia se doutait bien que les gangers de Rorkha refuseraient qu’un autre vienne fouiner dans le vaisseau et sur sa technologie. Mais comme à l’origine, ils devaient tous s’en servir pour infiltrer le yacht… Pourquoi faire preuve d’une prudence excessive dans ce cas ? Parce que ce n’est pas leur plan, comme toujours. Et encore moins la ligne directrice du Hutt.

-Du coup, concernant la troisième et dernière phase. C’est là que notre… « Terreur » est sensée entrer en scène. Ouais, c’est de toi que je parle, le Mando. Même si je t’avoue que le fait d’être venu qu’avec un chasseur ne soit pas une bonne idée. T’aurais dû ramener quelques uns de tes semblables avec un de ces vaisseaux qui ressemble à un scarabée là, au nom imprononçable. Jévey’ïr (Jehavey'ir-type assault ship), là, ou un truc plus petit dans le genre de vos engin Shart’Aïr... (Shaadlar-type) Ouais enfin t’as compris, j’cause pas ta langue. Faudrait un vaisseau plus gros et mieux armé qu’un chasseur. Le but sera d’attirer une partie des vaisseaux du Hutt sur toi. Pendant ce temps là, nos… « amis » de Rorkha pourront mettre en œuvre le plan à bord du yacht. Pour ma part, je serais en soutien, que se soit pour l’équipe à l’intérieur pour l’exfiltrer ou pour soutenir la diversion à l’extérieur. Si le yacht cherche à s’enfuir, mon vaisseau dispose disons « d’équipements spéciaux » en cas de besoin.

Etant une pirate avec un vaisseau prévu à cette activité criminelle, mais fort lucrative, il serait dommage de ne pas prévoir l’utiliser en cas de besoin. En réalité, Xenia avait une quatrième phase dans son plan. Mais ça, ce n’était que pour elle. Il restait à voir comment le Twi’lek et le Mandalorien allaient réagir à cette ébauche de plan. Mais la Chiss n’est pas du genre à laisser les autres décider pour elle et encore moins encline à accepter de jouer sur un caprice du destin.

-Oui, je sais, c’est plus direct et demande plus de moyen que le plan d’origine qui partait du postulat de s’infiltrer à bord. Déjà que la confiance ne règne pas entre nous, visiblement, ce n’est pas pour m’en remettre entièrement à de pseudos contacts à bord du yacht qui devraient nous permettre de nous infiltrer. Vous. En regardant le Twi’lek et ses gars. Vous n’avez pas le choix, vous devez obéir à votre boss. Nous. Désignant le Mandalorien et elle-même. On a encore le choix sur la manière d’agir. De plus, les Kajidics ont l’air de vouloir faire un exemple. Un exemple doit être bien visible et marquer les esprits pendant un moment. Je n’ai pas mieux à vous proposer.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars : L'Aube des Ténèbres ::  :: Bordure Médiane :: Nar Shaddaa-
Sauter vers: