::  :: Bordure Extérieure Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Tund] Mission : La voix du Sith m'appelle

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3
avatar
Saden Jaryl
Rang III - Guerrier Sith
Messages : 82
Date d'inscription : 18/03/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 7 Mai - 10:04
Saden lança un regard hostile à Marchesa, ne serait-ce que parce que l'acolyte se comportait inconsciemment. Elle ne se rendait pas compte à quel point ses paroles pouvaient la mettre en danger.

Heureusement pour elle, la jeune femme était plus tolérante.

 « Je n'ai jamais prétendu vouloir tout abandonner. Au contraire, je veux mettre un terme à tout ça au plus vite. C'est pour cela que nous allons voir Laresh. Mais notre mission stipulait bien que nous devions éviter de trop nous impliquer... et même s'il est un peu tard pour ça, nous pouvons encore éviter de nous retrouver prises entre deux feux. Je ne tiens pas à mourir stupidement. Mais si c'est ta volonté, acolyte, je suis certaine que le seigneur Laresh ne verra aucun inconvénient à t'envoyer la tête la première affronter Tarios et ses sbires. Qu'en penses-tu ? »

Elle laissa planer un silence pendant quelques instants, le temps que l'acolyte réalise que sa façon de penser pouvait la mener droit à sa perte. Puis la tatouée reprit la parole.

 « Je ne te tiens pas rigueur d'avoir un avis comme celui-ci. Je t'apprécie également, mais je veux te faire comprendre que dire cela à voix haute est risqué. Je suis plus tolérante que la plupart des Sith ; les autres te tueraient pour ton insolence. Pense comme tu le souhaites, mais tiens ta langue. Il en va de ta propre survie. »

Les deux femmes repartirent, l'affaire étant entendue du point de vue de Saden. Elle ne prononça pas un mot de plus durant le trajet, trop impatiente de voir ce qu'il se passerait lorsqu'elles atteindraient le bâtiment où se trouvait Laresh ; ou du moins, une personne qui pourrait les y mener. Quelque part, la jeune femme avait envie d'être débarrassée de tout ça, mais se hâter était risqué. Si elle donnait les données à une tierce personne, il y avait un risque de tomber sur un hérétique, un traître, ou un piège. Ou tout ça à la fois. Non, il fallait remettre ces données en mains propres, et le plus tôt serait le mieux.

Arrivées à destination, les deux femmes furent froidement reçues par deux acolytes en tenue de combat. Ils refusèrent de donner des explications, et furent réticents à l'idée de les laisser voir Laresh en personne. Mais Saden sut trouver les bons mots :

 « Ne pas voir Laresh en personne pourrait être compromettant pour ma mission. Vous ne voudriez pas que votre maître ou que les hautes autorités Sith ne viennent voir pourquoi vous avez fait obstruction à ma tâche déjà bien difficile, n'est-ce pas ? »

Marchesa et elle purent donc se rendre directement dans une pièce où se trouvait le seigneur Laresh et son apprenti ; celui qui les avait froidement recalées quelques temps plus tôt, prétextant qu'il n'y avait pas besoin de s'alarmer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Marchesa Mastala
Rang I - Acolyte
Messages : 28
Date d'inscription : 28/03/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 8 Mai - 21:06
Les choses avaient été dites clairement entre les deux femmes. Leurs pensées n'étaient pas les mêmes, et Marchesa qui pouvait incarner aussi bien le nouveau de l'Ordre Sith, ne pouvait pas faire grand-chose pour que les gens rejoignent sa manière de percevoir le monde. Nul doute que ses paroles auraient pu la faire tuer, mais elle avait vu que Saden restait assez compréhensive, c'était sans doute pour ça qu'elle se permettait ce genre de choses, jamais elle ne se le serait permise autrement. Pouvoir énoncer ce qu'elle ressentait était une chose, mais elle n'était pas là pour parler de ce qui n'allait pas pour elle chez les Sith, elle avait une mission à finir.

Cependant, avant que les deux jeunes femmes ne se rendent vers leur destination qui annonçait sans doute la fin de leur quête et leur retour sur Korriban, Marchesa énonça juste une dernière chose à l'encontre de Saden avant de reprendre son vrai rôle d'acolyte.

« Je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu'à la mort pour que vous ayez le droit de le dire. »

Enfin, elles se retrouvèrent devant Laresh. Il était possiblement la dernière personne qui pourrait les aider à terminer leur mission. Elle avait tout de même dénoté les réticences des deux autres acolytes. A croire que la situation sur la planète bénéficiait plus qu'elle ne nuisait. C'était une sensation étrange, que de voir que certaines personnes s'en sortaient mieux dans le chaos, voir même qu'elles y trouvaient du bénéfice. La paix était un concept qui semblait peu recherché par les Sith, et pourtant, c'était sans doute de cette manière que l'on pouvait tirer le meilleur des pouvoirs du Côté Obscur. Elle ne dit pas un mot, mais restait à l'affût du moindre geste hostile, elle avait tué quelqu'un il y très peu de temps, et elle n'exprimerait aucun remords à faire de même. Cependant, elle se souciait de l'apparence qu'elle pouvait montrer, ses vêtements étaient dans un piètre état et elle ne s'étonnerait même pas d'essuyer quelques moqueries. Que tout soit fini, et qu'elle rejoigne Korriban, voilà tout ce qu'elle espérait, retourner sur cette planète qui l'avait accueillie pour retrouver un semblant de calme, parce que cette mission avait été une tempête pour elle, une tempête qu'elle avait sous-estimé. Au moins, cela lui permettrait de voir à quel point il est difficile de régler des affaires comme celle-ci, affaires qui devaient être monnaie courante chez les Sith.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Echo de Force
Compte administrateur
Messages : 156
Date d'inscription : 02/09/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 13 Mai - 13:20
Les deux humaines furent guidées plusieurs niveaux sous la surface du bâtiment dans lequel elles étaient entrées pour rencontrer le Seigneur Laresh. Plus elles descendaient et plus le lieu prenait l’allure d’un sanctuaire ancien où les fresques et les colonnades côtoyaient les dorures et de précieux artefacts propriétés du seigneur de ces lieux. Leur guide insista pour qu’elles ne touchent à rien, alors que deux gardes massassis venaient fermer la marche au moment où ils entrèrent dans une vaste antichambre. Devant eux, plusieurs autres gardes s’écartèrent de la vaste ouverture donnant sur la plus grande pièce du complexe flanquée de vastes colonnades et de deux fosses encadrant une allée pavée menant au cœur de la salle. Laresh était présent, debout devant ce qui lui servait de trône lors des réceptions et autres évènements requérant une apparition publique. Le sith de sang pur paraissait âgé, bien que parfaitement alerte et guère gêné par le poids des années, signe qu’il avait encore un temps considérable devant lui. Il était vêtu de façon richissime, avec de nombreux bijoux et ornements, alors que ce tenait à ses côtés, bien plus petite et moins bien parée. C’était elle aussi une sith de sang pur à première vue, mais bien plus jeune, peut-être même plus que Marchesa. Elle sembla se reculer en voyant les deux humaines s’approcher, tandis que son maitre faisait un pas en avant et venait se poster en opposition, les bras dans le dos.

« Bien. Bien… Je ne m’attendais pas à vous voir venir vous présenter devant moi, et ce malgré les rapports de ma Main sur votre arrivée et les débuts de votre… enquête. Le clergé Sith, n’est-ce pas ? J’aurais dû me douter qu’ils viendraient s’immiscer dans cette affaire, malgré sa faible importance. Après tout, nous sommes loin de l’espace de Korriban, nous sommes difficile d’accès, il était à prévoir qu’ils envoient quelqu’un s’assurer que Tund restait bien dans le rang. »

Laresh éprouvait visiblement un certain mépris vis-à-vis du Clergé, mais il ne s’interposerait jamais aux actions de ce dernier. Il fit un pas de côté, et fit signe à ses serviteurs de sortirent de la pièce et de fermer la porte derrière eux. Seuls les massassis, dont la loyauté à leur maitre était absolument infaillible, allaient rester pour assurer sa protection. Il attendit que ses ordres soient exécutés avant de faire signe aux deux femmes d’approcher alors qu’il prenait place sur son vaste fauteuil.

« Alors, où en êtes-vous ? Je présume que vous savez que Draush essaye de masquer les actions de Tarios et de ses sbires ? J’aurais dû m’occuper d’eux il y a fort longtemps, mais leur influence sur cette planète est trop grande pour que je m’autorise à lancer un assaut sur leurs forteresses. Ensemble, ils sont trop puissants. Tant militairement que politiquement. »

Visiblement, le sith de sang pur savait tout des avancées des deux femmes, à quelques détails près. Zala, sa Main, l’avait bien informé des découvertes du duo. Pourtant, le seigneur était réticent à frapper et à se défaire de ses deux concurrents. Tout comme il était réticent à faire appel aux capacités du Clergé pour les mettre hors-jeu.

« Pouvez-vous me dire ce que le Clergé compte faire ? Ce que vous comptez faire ? Je ne peux, pour ma part, rester là sans rien faire. Pas après que vous ayez attiré l’attention de Draush et de Tarios. »

Il restait de marbre, bien que ses propos s’étaient faits un peu plus accusateurs. A ses côtés, au bas du trône, son apprentie s’était agenouillée sur le sol pavé sans un mot. Pourtant, son regard restait porté avec insistance sur les deux femmes. Elle était visiblement en train de les évaluer. Etait-elle réellement son apprentie, après tout ? Son jeune âge semblait la désigner comme telle, mais peut-être avait-elle un talent caché.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Saden Jaryl
Rang III - Guerrier Sith
Messages : 82
Date d'inscription : 18/03/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 14 Mai - 11:36
Saden marqua un temps d'arrêt en arrivant dans cet endroit, qui était à la fois sombre, intimidant, et surtout chargé d'énergie du Côté Obscur. La présence, potentiellement permanente, du seigneur Laresh entre ces murs y était certainement pour quelque chose. Lui-même dégageait une aura de calme et d’imperturbabilité, contrairement à ses deux Massassis et à celle qui semblait être son apprentie ; ces trois-là avaient une aura anxieuse, dans l'attente de voir comment la situation allait évoluer. Les deux femmes touchaient au but de leur mission ici ; mais dans ce cas, pourquoi la tatouée avait-elle l'impression de s'être fourrée dans un énième piège ?

Les aveux de Laresh, avant même qu'elle ne puisse prononcer un mot, la firent réfléchir. Il n'avait aucun remords à avouer qu'il lui était impossible d'agir sans conséquences majeures, et surtout, qu'il y était peu enclin de toute manière. Ce qui laissait la jeune femme songeuse, quant aux marges de manœuvre dont ils disposaient réellement pour contrer l'hérésie sur cette planète. Elle réprima un soupir d'exaspération ; plus elle en découvrait, moins elle avait envie de rester ici pour aider le Clergé. Hélas, elle n'avait pas vraiment le choix.

Trop de choses dépendaient de cette mission, pour elle.

 « Seigneur Laresh, les jours de votre Main ne sont plus en danger... normalement. Je tenais à le préciser, car vous n'êtes peut-être pas sans savoir qu'elle a été attaquée. »

Elle sortit alors la datacarte que Zala lui avait donnée.

 « Elle n'a cependant pas eu le temps de vous faire parvenir ceci : je vous le remets donc. Elle nous a informées qu'elle contenait des informations importantes sur la secte ; notamment le futur lieu de rencontre entre Draush et Tarios, et les hérétiques qui y seront présents. De ce qu'elle nous a dit, il s'agit d'une réunion très importante, car elle va leur permettre de planifier une attaque ou un coup pour s'emparer de Tund à votre place, seigneur. Zala avait été attaquée, et laissée pour morte, par les hommes de Draush. Lequel cherche sans doute à doubler Tarios. »

C'était, reformulé à sa façon, ce que Zala avait dit. Elle n'avait pas eu le temps de regarder la datacarte pour savoir si c'était la vérité. Saden reprit alors la parole, avant que Laresh ne le fasse :

 « Mon apprentie et moi avons été envoyées ici pour enquêter sur cette histoire. Notre intervention ne prévoyait pas que nous nous retrouvions prises dans le feu de l'action... mais il y a eu des complications, et nous n'avons pas eu le choix. Le Clergé souhaite une chose très simple : un retour à la normale sur Tund, avec l'éradication de la secte. Jusqu'au dernier d'entre eux. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Marchesa Mastala
Rang I - Acolyte
Messages : 28
Date d'inscription : 28/03/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 15 Mai - 11:09
Marchesa restait un peu derrière Saden et la laissait parler avec le Seigneur Sith. Elle devait toujours se considérer comme une apprentie et devait donc laisser faire sa coéquipière pour ce qui était de parler avec les autres, au final, il valait mieux qu'elle apprenne comment se menaient une conversation entre deux Sith dans un moment de tension comme celui-ci. Elle repensait aussi à Zala quand Saden y fit allusion, elle revoyait la Sith à terre, et un sentiment de colère s'installa petit à petit en elle. Cette planète était au final une véritable poudrière qui annonçait une purge sanglante. Elle ne connaissait pas exactement bien les idées du Clergé Sith, mais elle était à peu près sûre que rien ne pourra vraiment s'arranger sans utiliser la manière forte. Elle posa ensuite son regard sur ce qui semblait être l'apprentie du Seigneur. Etait-elle au même niveau que Marchesa ou bien était-elle beaucoup plus forte du fait qu'elle avait pour maître cet homme qui semblait dégager une aura écrasante autour de lui ? Elle ne doutait en tout cas pas que son entraînement devait être rude et qu'il valait mieux se méfier. Bien entendu, elle serait prête à se défendre, et viserait sans doute cette femme qui semblait être à son niveau.

Eradiquer la secte, comme le signifiait Saden, était la meilleure chose à faire pour un retour normal à la situation, mais Marchesa était intimement convaincue que faire ça serait sans doute difficile, et cela se fera sans elle, elle ne tenait pas à participer à une bataille qui ne la concernait pas directement, elle avait juste été envoyée ici pour obtenir des renseignements et savoir ce qu'il se passait réellement ici. Néanmoins, elle comptait bien retrouver Zala pour s'assurer qu'elle allait bien. Elle se cachait d'ailleurs bien de le dire à sa coéquipière, elle ferait en sorte de trouver une excuse comme retourner sur Korriban par un vaisseau du spatioport pour le faire.

Elle tourna ensuite son regard vers le Seigneur Sith, et se demandait comme un homme aussi puissant avait pu laisser s'installer une secte sur planète et attendre l'arrivée de Sith de Korriban pour se mettre à potentiellement agir. Décidément, cette planète l'écoeurait, personne n'agissait réellement et il faudrait surtout faire tomber des têtes pensantes pour remettre l'ordre. Marchesa était sans le vouloir réellement, une instigatrice d'une dictature sévère et sanglante, où le peuple, malgré de nombreuses restrictions aurait au moins le droit à une seule chose : la sécurité.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Echo de Force
Compte administrateur
Messages : 156
Date d'inscription : 02/09/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 25 Mai - 14:48
« Si ma Main a été découverte, alors je crain qu’elle n’ait plus la même utilité à mes yeux. Elle restera un puissant outil, mais elle ne pourra plus mener ses missions en tant que Main, hélas… »

Laresh laissa échapper un soupir presque las et tourna le regard vers son apprentie encore terrée aux pieds du trône qu’il occupait habituellement. Attentif aux paroles de Saden, il attira la datacarte sans perdre un instant, l’arrachant presque de ses mains. Son intérêt était piqué à vif, et il claqua des doigts, l’apprentie se mettant finalement en mouvement pour venir lui chercher une tablette numérique au design archaïque.

« Faites-moi voir ça… »

Il inséra la datacarte dans le lecteur et une image pseudo-holographique s’afficha en deux dimensions sous leurs yeux. Le Sith commença à le consulter tout en faisant les cent pas. Ce qui se trouvait écrit dessus le captivait. Zala avait compilé de très nombreuses données étalées sur plusieurs mois : le nombre approximatif d’adeptes, la localisation des points de réunions fréquents, le nom de certains adeptes que Laresh n’avait jamais soupçonné et bien d’autres informations. Il quitta des yeux la tablette et se concentra sur Saden et celle qui était, à priori, son apprentie sans pour autant les regarder directement. Il continuait à marcher, à aller et venir, perdu dans l’élaboration d’un schéma ou d’un plan après avoir consulté les quelques données qu’il avait affiché.

« J’ai bien compris la raison de votre présence ici, et je suis parfaitement conscient de la volonté du Clergé. Comme je vous l’ai expliqué, je n’étais pas en mesure d’intervenir sans créer plus de désordre… Quand à Draush, j’avais quelques soupçons. »

Il baisse sa petite tablette archaïque et se retourna vers les deux étrangères avec un air presque satisfait :

« … Mais si ces informations sont exactes, alors les vœux du Clergé pourraient être exaucés. »

Laresh afficha un sourire nouveau, le plan qu’il avait élaboré au fond de son esprit pouvant grandement réussir et permettre de se débarrasser et de Draush, et de Tarios. Il s’avança vers les deux humaines avant de s’immobiliser à quelques mètres.

« Si Zala a daigné montrer un quelconque intérêt pour vous, c’est qu’elle doit avoir une certaine estime ou considération à votre égard. Je pourrais peut-être me passer de vous pour mener à bien ce qui suivra, maintenant que je sais où et quand frapper, mais je doute que le Clergé puisse encore avoir une totale confiance en mes rapports. Il voudra très certainement des preuves de l’anéantissement des forces de Tarios. »

Son apprentie se leva comme si elle venait de recevoir un ordre conditionnel et vint se placer aux côtés du seigneur de Tund alors que celui-ci n’avait fait aucun signe physique pour attirer son attention. Ce dernier rajouta pour conclure :

« Je vous demander donc de participer à e qui va suivre. Bien sûr, vous n’êtes pas tenu d’accepter… »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 3 sur 3Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars : L'Aube des Ténèbres ::  :: Bordure Extérieure-
Sauter vers: